Cosmologie et les dieux

Les dieux de Gaïa

Pour une raison que l’on ignore encore, les dieux sont arrivés sur Gaïa et ont aidé l’humanité dans sa bataille pour la liberté. Ils sont intervenus en prêtant leur force à des individus que notre histoire à nommer héros. 

On ne peut réfuter l’existence des dieux, car des hommes et des femmes sont capables d’appeler nos dieux pour réaliser des miracles et insuffler du courage dans le cœur des Hommes.

Cependant aucun dieu n’a été aperçu sur Gaïa. Ils restent une entité intangible que l’on ne peut atteindre. On peut cependant s’en rapprocher et puiser dans leur force. Les grands prêtres d’un dieu sont capables d’utiliser la magie divine : la magie des dieux. 

Le continent des Couronnes dispose de son panthéon composé de 8 dieux. Chaque royaume des Couronnes prie et vénère un ou plusieurs dieux à la fois, ou aucun comme à Zakankor.

A Fanelia, les habitants ont érigé un grand temple en l’honneur de la Pléïade, qui représente l’ensemble des dieux du panthéon humain. Pour eux, les dieux sont dans le ciel et chacun dispose de sa constellation. Dans le Val Tronc Blanc, le culte de l’Unique domine avec Stegmine, le Guerrier blanc, modèle de vertu et de force pour les valois.

Le plus fascinant avec les dieux de Gaïa est le cas du continent de Taïriku avec l’Empire du Soleil, que nous avons découvert il y a deux siècles. Ils ont également vécu une histoire similaire à la nôtre avec leur Grand soulèvement qui a eu lieu plus ou moins durant la même période. De plus, l’Empire du Soleil prie principalement : Kajam et Ner’co, qui sont des dieux présents dans notre panthéon.

Tout cela renforce l’idée que les dieux transcendent les frontières et notre compréhension du monde. Cela ne peut être un hasard que des peuples séparés par un océan partagent une histoire commune et vénèrent les mêmes dieux. Cependant, notre culture est bien différente mais pour cela, il n’y a pas besoin de traverser un océan pour le voir. Il suffit de visiter chacun des royaumes de notre continent pour nous en rendre compte.

Extrait des Chroniques de Gaïa écrit par Alceste le Sage, 990 après GS

Le Panthéon des humains

Zéphine, l’avenir filant

Zéphine est la déesse qui guide les explorateurs, gonfle les voiles des marins et anime les rêves des aventuriers. Elle représente la liberté.

Midas, double face

Midas est le dieu qui aide les marchands à fructifier leurs affaires, les prêteurs sur gage à récupérer leur dû et les nations à remplir leur salle de trésor. Il représente la fortune.

Stegmine, le guerrier blanc

Stegmine est le dieu qui juge chaque Homme, prête force aux preux et insuffle du courage aux protecteurs. Il représente la justice et l’honneur.

Ner’co, l’âme ardente

Ner’co est la déesse qui souffle sur les braises de la guerre pour les raviver, qui ravive la flamme de chaque Homme avant une bataille et couvre de gloire les vainqueurs. Elle représente la guerre et la gloire.

Kajam, le silencieux

Kajam est la dieu qui observe le temps qui passe sur les civilisations et les Hommes, qui observe chaque perte humain et les guides vers l’au-delà. Il représente la mort et le deuil.

Rizel, l’aube vive

Rizel est le dieu qui guide la plume des scribes, aide les savants dans leurs folles expériences et protège les secrets les plus dangereux des Hommes. Il représente le savoir et le secret.

Rivendra, la grande fondatrice

Rivendra est la déesse qui vit à travers chaque bâtisseur et Homme du quotidien. Elle représente le progrès et la communauté.

Vildiosa, la peau vernis

Vildiosa est la déesse qui prête main forte à tous les êtres qui souhaite séduire autrui. Au delà de l’amour, elle entraîne les Hommes à s’alanguir et se concentrer sur les plaisirs de la fête et du corps. Elle représente l’amour et les passions.

Le Panthéon des Monstres

Zyphus, le faucheur sombre

On ne sait si Zyphus est un dieu, mais ce nom est prononcé de la bouche des monstres qui empruntent ses pouvoirs. Zyphus est appelé le faucheur sombre, celui qui anime les morts dans une servitude éternelle. Il est très présent sur le continent du Donjon de Slava.